Des chercheurs ont constaté que le fait de réaliser un exercice physique (d’intensité modérée) à 7 heures du matin ou entre 13 et 16 heures entraînait une avance de phase du rythme circadien.
Une épreuve d’effort réalisée entre 19 et 22 heures provoquait un retard de phase du rythme circadien. C’est la première étude qui mesure les effets de l’effort physique sur l’horloge biologique.