Si, dans la population générale, l’incidence de la dépression est de 5 à 10%, elle est plus importante en cas de maladies auto-immunes (15 à 40%) (1) et est la plus fréquente

 des comorbidités rencontrées chez les patients souffrant d’arthrite rhumatoïde.