le diagnostic de SGNC ne peut être posé qu’après avoir écarté :

la maladie cœliaque : présence d’autoanticorps anti-endomyosium et anti-transglutaminase, typage HLA-DQ2 ou DQ8, mise en évidence d’atrophies villositaires et d’un taux élevé de lymphocytes intra-épithéliaux

l’allergie au blé : présence de manifestations allergiques gastro-intestinales, cutanées et/ou respiratoires quelques minutes après ingestion, présence d’IgE spécifiques.

Il est important de noter qu’un régime sans gluten engendre des modifications du microbiote intestinal et un possible risque de déficit en calcium, fer et folates, rapporté par certaines études, et qui doit être surveillé.

Nutr. Metab.2018;73 Suppl 4:39-46.